Navigateur non compatible. Veuillez utiliser un navigateur récent

Jean Paul Civeyrac
Réalisateur • Scénariste
Sa biographie

Il étudie la philosophie à Lyon et en sort avec une maîtrise sur le film d'opéra. Reçu à la FEMIS, il y réalise un court-métrage, La Vie selon Luc, sélectionné en 1991 au Festival de Cannes où il rencontre Philippe Martin (Les films Pelléas) qui devient alors son producteur attitré. D'un titre à l'autre, le cinéaste dresse un portrait fataliste des milieux populaires. Mais, en associant la musique de Bach aux images des cités HLM (Ni d'Eve ni d'Adam, La Vie selon Luc, Des filles en noir), il transcende ainsi la question sociale, et l'on peut voir ses films comme des pièces de musique, d'autant que Civeyrac parle de son métier en évoquant des musiciens ou des compositeurs. Avec un nombre toujours très limité de personnages, ils évoquent un idéal de musique de chambre, avec parfois une timide attirance pour la comédie musicale (Toutes ces belles promesses, A travers la forêt). Le cinéma de Civeyrac est aussi parcouru d'un romantisme qui prête au sentiment amoureux le pouvoir d'être le meilleur moyen de vaincre la mort : le père décédé de Marianne dans Toutes ces belles promesses r...
En savoir plus
Filmographie (9)
- Chapter 83 | Chap 111 2018-01-02 12:57:54 | Common Law